L’atelier cuisine est un atelier fréquemment pratiqué dans les institutions. Il se déroule en général de la préparation du repas jusqu’au moment du repas en lui-même qui est pris ensemble. Dans certains lieux, on pourra inclure le choix du menu, la réalisation des courses ou encore la gestion du budget.

Cette activité est une activité significative du quotidien et peut devenir très compliquée à réaliser pour une personne au prise avec des difficultés psychiques. Elle va donc s’adresser à ceux :

– Qui ont identifié cette activité comme problématique dans leur quotidien, voire abandonnée. Beaucoup de personnes expriment des difficultés à s’alimenter quotidiennement ou à se cuisiner un plat même très simple.
– Qui aimeraient changer leurs habitudes actuelles, leur comportement alimentaire, de se réapproprier des bons choix alimentaires et nutritionnels.
– Qui veulent préparer leur retour au domicile.

Cette activité pour le thérapeute va permettre le travail de différents objectifs :

– Développement de l’autonomie de la personne (lors de différentes phases de préparation, d’organisation, de rangement ainsi que lors de la prise du repas).
– Permettre l’apprentissage ou le maintien d’habiletés
Cognitives (fonctions exécutives, attention, mémoire…)
Physiques (coordinations, endurance…)
Relationnelles (capacités d’interactions sociales, entraide…)
– Renouer avec la notion de plaisir (par le goût, par le souvenir d’événements agréables…). Les personnes peuvent aussi avoir la possibilité de s’entraider, de partager leurs expériences, leurs recettes. C’est l’occasion de partager autour d’une culture, de traditions ou de spécialités nouvelles.
– Développer la confiance en soi et l’estime de soi.

De part tous ces aspects, ces groupes s’insèrent très bien dans une démarche de soin globale d’une personne. Des séances en individuels peuvent être proposés en parallèle pour pouvoir évaluer plus précisément les ressources et les difficultés d’une personne en particulier (il existe plusieurs grilles d’évaluation en lien avec la préparation du repas). On pourra être ainsi au plus près des attentes de celle-ci et participer à une amélioration de son autonomie, de son bien-être et également de sa qualité de vie au quotidien.

Ils pourront être co-animés avec d’autres professionnels, avec une diététienne par exemple pour une plus grande richesse des savoirs concernant l’alimentation et les apports nutritionnels.